Menu

La thérapie par les mouvements oculaires avec Chantal Pierre psychothérapeute à MONTPELLIER

Votre thérapeute utilise la thérapie par les mouvements oculaires dans l'accompagnement qu'elle vous propose à Montpellier.

La thérapie par les mouvements oculaires associe de nombreuses approches similaires à l’EMDR : DESCOPEM, DMOK, IMO, DEMELES, autant d'angles d'approche pour une thérapie pragmatique au service de la personne qui souffre d'un état de choc post traumatique ou d'un blocage émotionnel dû à un choc affectif. Cette thérapie apporte un réel soulagement.

Qu'est-ce que la thérapie par les mouvements oculaires selon Chantal Pierre votre thérapeute à Montpellier ?

La thérapie par les mouvements oculaires constitue une approche simple aux résultats rapides et étonnants. Elle permet de déprogrammer rapidement les traumatismes conscients et inconscients, en partant des conflits mineurs du quotidien.

On y associe l'ancrage de ressources de la PNL, et si besoin, le décodage biologique, et le traitement des évènements périnataux.

Comment se passe la thérapie par les mouvements oculaires avec Chantal Pierre votre psychologue à Montpellier ?

Après un recueil d'infos sous forme d'un questionnaire écrit et de quelques séances d'approfondissement, il s'agit de réparer les traumatismes les plus importants, et de les aborder progressivement en commençant par traiter des chocs mineurs de la vie quotidienne.

La partie pratique de la thérapie, en association avec l'ancrage de ressources, consiste à faire osciller un crayon devant la personne qui le suit des yeux. Le taping peut également être utilisé.

Combien de séances faut-il pour que la thérapie par les mouvements oculaires fasse effet ?

Souvent 5 séances suffisent, en association avec des techniques systémiques complémentaires visant à désamorcer le processus de stress post traumatique par un autre biais.

Dans quels cas la thérapie par les mouvements oculaires est-elle indiquée ?

Dans les cas d'états de choc dus à des agressions, des accidents, des violences, des agressions sexuelles, l'inceste, et dans les cas de traumatismes affectifs dus à des injustices, la séparation, l'abandon, le manque de protection, la perte d'un proche...

Peut-on aborder d'emblée la thérapie par les mouvements oculaires ?

Dans les cas de tendance psychotique, il est recommandé de travailler d'abord dans une perspective systémique, afin que la personne puisse se renforcer et se structurer, et bénéficier pleinement de cette forme de thérapie.

L'ancrage de ressources (PNL) est essentiel dans la méthode DE.ME.LES., et permet un renforcement durable.

Contactez-moi

Consultez également

Dernières Actualités
Voir toutes les actualités
Nous trouver
Résidence le Chaptal 20 rue du commerce
34000 MONTPELLIER

Voir le plan d'accès