Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Méditation, thérapie et/ou chemin d'évolution > La dimension du coeur et son champ d'action en psychothérapie -

La dimension du coeur et son champ d'action en psychothérapie -

Le 01 juillet 2019
La dimension du coeur et son champ d'action en psychothérapie	-
La psychothérapie est une histoire de coeur. L'influence devrait passer par la conscience pure (état méditatif) afin que la personne accompagnée se réorganise elle-même à un niveau informationnel, cellulaire. Traumatismes, phobies, angoisses,...


    – Heart math
Les scientifiques de Heart Math confirment que :
-       Le cœur est l’organe central du corps sur lequel tous les autres organes se règlent, en équilibre s'il va bien, perturbés s'il est mal (les horloges de Huygens)
-      Le cœur a 1 rayonnement électromagnétique 5000 fois plus important que celui du  cerveau. Il transmet des messages à chaque cellule du corps. Le cerveau et le cœur communiquent, le cœur donnant des ordres au cerveau et vice versa. Son champ électrique est 40 fois plus important.
-      Le cœur réagit aux émotions, les émotions positives renforcent sa cohérence.  Le cœur capte instantanément le sentiment, plus rapide que la pensée.
-      Le cœur est le siège de la compréhension immédiatesans passer par le cortex, il est directement en lien avec l'amygdale cérébelleuse, il est l'agent le plus puissant pour le changement émotionnel
-      Le cœur nous relie à une intelligence supérieure, en écho avec toutes les grandes traditions de l’esprit. Cette intelligence intuitive du cœur peut être développée.

Il a été maintes fois constaté que l’efficacité d’une psychothérapie dépend beaucoup plus du lien de cœur entre le thérapeute et la personne, que de la technique employée. J’ai souvent observé que dès qu’un soignant travaille avec amour, il a des résultats positifs dans son travail, quelle que soit la technique employée, car il se retrouve dans « l’espace quantique », où l’intention a un impact plus fort que la matière. » Ce principe vaut pour toute personne qui se met en capacité de donner. Élisabeth Kübler-Ross, médecin gériatre connue pour ses accompagnements de fin de vie, cite le cas d’un service où les patients allaient mieux beaucoup plus vite grâce à l’extrême sollicitude d’une des aides-soignantes.  Autrement dit, « le cantique du quantique, c’est l’amour ! » Dans l’étude scientifique de Louise Nadeau, il apparaît clairement que l’écoute et l’empathie sont supérieurs à la technique employée. Selon l’état de centrage dans lequel se trouve le thérapeute, il va influencer positivement la personne accompagnée, les champs informationnels vont se correspondre et la personne va trouver sa propre solution.

Documents associés à cette actualité : photochamp-du-coeur.docx

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Méditation, thérapie et/ou chemin d'évolution

Autres actualités de la catégorie : Méditation, thérapie et/ou chemin d'évolution Voir toutes les actualités