Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Guérir d'un traumatisme simple ou d'un syndrome de stress post traumatique > effets psychothérapeutique des méditations Heartfulness et Mindfulness sur l'angoisse et les traumatismes

effets psychothérapeutique des méditations Heartfulness et Mindfulness sur l'angoisse et les traumatismes

Le 12 avril 2019
effets psychothérapeutique des méditations Heartfulness et Mindfulness sur l'angoisse et  les traumatismes
Chantal Pierre, psychothérapeute, formatrice en méditation Heartfulness et titulaire d'un D.U. de méditation Mindfulness de la Faculté de médecine de Montpellier accompagne une personne souffrant d'angoisse et de désespoir profond

Mina :
Historique : personne présentant un fort trouble paranoïde et qui de temps en temps, autrefois se mettait à délirer. Accompagnée il y a une vingtaine d’années dans le cadre d’une association d’insertion professionnelle  pour son projet de danse, Mina ne parvient pas à entrer dans une compagnie de danse, et dans les cours qu’elle suit, se sent rejetée en permanence. Elle finit par lâcher ce projet professionnel pour une formation de professeur de danse qu’elle réussit. Pendant tout ce temps, Mina est demandeuse d'entretiens de psychothérapie et progresse dans la gestion de ses "accès paranoïdes". Elle emménage dans une nouvelle ville et trouve quelques heures en tant que professeur de danse tout en gardant le RSA qu’elle perçoit depuis plus de vingt ans. Or, un contrôle CAF révèle qu’elle reçoit de l’argent de sa mère (sorte d’accord entre elles pour qu’elle le garde en vue de payer la maison de retraite de sa mère). Elle n’a donc plus le RSA et doit chercher du travail hors sa passion. Elle est d’abord complètement bouleversée, stressée en permanence, avec un sentiment d’injustice de la part de la société. Le recours risque de durer plusieurs années. Elle a plein de décisions à prendre. Mina est accompagnée en méditation de régénération Heartfulness depuis début 2017, et ce chamboulement survient en été 2018.
Tout en se révoltant, elle parvient à se dire qu’en même temps c’est une occasion de changer plein de choses dans sa vie.
 
Traumatismes multiples antérieurs: abus sexuel par un kiné. Drames trans-générationnels entrainant sa tendance à l’isolement (sa mère exclue par sa famille, sa grand-mère perd toutes ses sœurs pendant  la guerre). Mina est rejetée par son frère et perd sa sœur aînée d’un cancer. Elle a perdu son père il y a quelques années.
 
Proposition : exercices inspirés de Mindfulness pour descendre dans son corps (scan corporel, respiration narines, marche méditative)
Méditation de régénération Heartfulness en face à face
Nettoyage individuel quotidien
Un entretien skype par mois. Travail à distance puisqu’elle habite trop loin pour venir en personne aux entretiens et aux méditations, puis Mina cesse les entretiens de psychothérapie pour raison financière, ne conservant que la méditation et un bilan  skype de temps en temps.
Envoi du document pour le nettoyage individuel et du document gratitude
Il est convenu que Mina m’envoie régulièrement ses notes prises après chaque exercice
Méditation :
D’abord accompagnée en méditation de régénération à distance de février 2017 à février 2019, elle commence le scan corporel, la méditation sur la respiration et la marche méditative en février 2019. Elle oscille entre désespoir et confiance, du fait de cet évènement traumatisant et l’on voit bien qu’elle retrouve de la force et de la confiance après chaque exercice de méditation quel qu’il soit. Le scan corporel amène en elle une détente complète ou fait ressurgir des émotions négatives qu’elle traverse et qui se dissipent. La méditation sur la respiration amène de la détente, et un arrêt des pensées sans effort « Respiration par narines(15mn) : A chaque fois que je ramène mon attention sur l’air qui passe dans les narines, les pensées font place à un calme de plus en plus profond… car pour écouter la respiration naturelle et l’air à travers les narines, il faut un profond silence … »
ce qui lui permet de plonger plus profondément dans la méditation de régénération en face à face et de dire :
 « Je me suis sentie dans mon cocon, stable, au chaud, confortable, envie de repli, ça s’allège au niveau du plexus avec la lumière divine, sensation de bien-être immédiat »
 
Evolution : Entre les méditations de régénération en face à face, elle commente la persistance de l’état positif :
« Plus de recentrage, acceptation de sa propre solitude « on est toujours seul dans la vie », la réflexion psychologique évolue un peu, les idées évoluent, vigilance dans l’attitude relationnelle, plus de recentrage parfois, choix plus clair et sûr de la direction à prendre, je persévère à regarder la vie, la situation, de façon positive pour en ressortir quelque chose de constructif pour moi malgré des moments de désespoir ; je voudrais plus de concrétisation pour m’aider à basculer définitivement du côté positif en général parce que la vie est mieux comme ça.. »
D’une façon générale, ce qui persiste entre deux méditations de régénération : confiance, espoir, calme, patience… et Mina fait une différence entre les remous émotionnels de surface et le ressenti profond de calme et de confiance qui se développe en elle au fil du temps.
Mina est vraiment un bon exemple de l’efficacité des deux approches en complémentarité, avec la période très troublée qu’elle traverse et où elle parvient très progressivement à trouver une solution : emménager dans une nouvelle ville pour se rapprocher de sa famille italienne, faire venir sa mère dans la même ville qu’elle pour pouvoir plus facilement s’occuper d’elle, trouver un travail alimentaire pour développer ses cours en parallèle, et assurer ainsi sa sécurité et son avenir.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Guérir d'un traumatisme simple ou d'un syndrome de stress post traumatique

Autres actualités de la catégorie : Guérir d'un traumatisme simple ou d'un syndrome de stress post traumatique Voir toutes les actualités