Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Articles sur la thérapie systémique de Palo Alto > COMMENT AIDER SON ENFANT A DEVELOPPER SA CONFIANCE ET SON AUTONOMIE

COMMENT AIDER SON ENFANT A DEVELOPPER SA CONFIANCE ET SON AUTONOMIE

Le 17 septembre 2018
COMMENT AIDER SON ENFANT A DEVELOPPER SA CONFIANCE ET SON AUTONOMIE
Notre responsabilité est de laisser nos enfants croître tout en restant vigilant. et complice. Si on inverse le processus et qu'on les "tire" vers la raison, on se prépare des lendemains qui déchantent, ils savent résister!

Mathilde a longtemps servi de parents à ses parents, sa mère se confiant à elle dès son plus jeune âge. Brillante étudiante en médecine, elle a servi de médecin à son père atteint de la maladie de Parkinson. Sa mère la sollicitait sans cesse. Elle s’est mariée, est partie vivre loin, mais sa mère l’appelait souvent et elle y allait, incontournable infirmière par qui le bonheur arrive. Ses parents finissaient par devenir tyranniques et peu reconnaissants : il fallait bien qu’ils retrouvent leur pouvoir d’une façon ou d’une autre.

Mathilde a eu deux enfants, puis a adopté une petite fille très nonchalante : était-elle nonchalante parce que sa mère pourvoyait à tout ou bien était-ce l’inverse ? Comment apprendre à ses enfants à dépendre de soi uniquement, et à se dévaloriser dès qu’ils sont seuls devant l’obstacle ? Nora, sa fille adoptée est devenue de plus en plus immobile, dévalorisée, et a commencé à développer des comportements de survie inversée : puisqu’on la précipitait dans des comportements raisonnables, elle a fait tout ce qui ne lui était pas suggéré : fréquentation de « voyous », dépenses inconsidérées, abandon de poste, fugues, effractions dans la propriété de ses parents absents.

La maman aux 400 coups essayait de rétablir la situation et la fille redoublait d’inventivité. La maman appelait sa fille pour rester en contact. La fille ne décrochait pas et prétextait toutes les bonnes raisons ... Puis Nora a pété un plomb et Mathilde a dû se rendre à l’évidence : c’était sa propre angoisse qu’elle soignait en contrôlant sa fille. Elle a commencé à rétrograder, et elle s’aperçoit de l’immensité de son vide intérieur ! Elle prend du recul, elle en fait moins et accepte de devenir impopulaire auprès de sa fille. Le curseur a un peu bougé, mais l’histoire est à suivre ! devenir parent de ses parents quand on est adolescente crée des chemins neurologiques qu’il est parfois difficile de modifier !

Appelez moi au 06 63 04 93 51 et solutionnez le cercle vicieux quand ils sont encore jeunes. Une aide personnalisée, une écoute qui vous permet de venir à bout des situations inextricables!

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Articles sur la thérapie systémique de Palo Alto