Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Thérapie de couple selon la systémie de Palo Alto > Une thérapie de couple réussie ? en travaillant avec un seul partenaire !

Une thérapie de couple réussie ? en travaillant avec un seul partenaire !

Le 25 février 2020
 Une thérapie de couple réussie ? en travaillant avec un seul partenaire !
Comment Viveka en finit avec la dépression et les disputes de couple, et découvre le bonheur de vivre pour elle-même grâce à la psychothérapie systémique de Palo Alto, à la méthode des 2 points et la gestion des émotions ?

Comment réussir une thérapie de couple en ne travaillant qu'avec la personne demandeuse de changement grâce à la stratégie de la thérapie brève de Palo Alto ?
 
Viveka est déprimée. Elle n’a plus envie de se lever, ni de faire quoi que ce soit. Son mari la descend en flèche depuis 50 ans. Elle se sent nulle, elle ne s’aime pas, elle a beaucoup d’angoisses, a perdu confiance en elle. Son estime personnelle est au plus bas. Elle parle d'échec sentimental.

Quel est notre impact sur le comportement de l'autre, vu à la loupe dans la thérapie brève de couple ?

Mais comment réagit-elle aux critiques de son mari ? La thérapie de couple commence : Elle s’énerve, elle se défend, elle crie. Donc il arrête, et revient à la charge un peu plus tard. Chacun est angoissé et déprimé.

Elle est très volubile et lui introverti. Il n’a pas recherché de travail après avoir eu sa retraite militaire par peur d’échouer. Il s’est beaucoup dévalorisé. Sa femme essayait de le pousser !

Elle prend des anti-dépresseurs depuis trois ou quatre ans. Elle a des idées noires. Son fils de 50 ans est revenu vivre à la maison après sa séparation d’avec sa compagne. Elle fait tout pour les deux hommes. « Je suis la bonniche »

Quelles sont les stratégies de la systèmie de Palo Alto ?


La tâche de noter leurs dialogues difficiles lui a permis d’orienter son attention autrement. Elle apprit à dire « C’est important pour moi de te dire que je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi » au lieu de « tu me rabaisses. Je vais te quitter quand maman sera partie » Avant elle ne pensait qu’à la rupture.

Quelle progression grâce à la psychothérapie systémique de Palo Alto ?


Puis de plus en plus de bonnes choses se passent. Elle lui trouve des surnoms affectueux, elle apprend à aller plus loin que lui dans la négativité au lieu de le tirer vers le positif, ce qui est éreintant et voué à l’échec.

Quels bénéfices de la gestion paradoxale des émotions ?

Je lui fais faire le scanner émotionnel pour qu’elle fasse bien le lien entre les évènements et les variations de son humeur, et qu’elle constate ce qui est le plus dévastateur pour elle.
Elle va beaucoup écrire et déchirer sans relire, à sa mère décédée, à son amie qui a rompu avec elle, au fils aîné qui ne lui parle plus, et à son ami louis décédé, et bien sûr en tout premier lieu, à son mari. Cela lui a fait du bien. Elle avait peur de parler à son 2e fils, qui vit avec eux. Elle a fait la demi-heure du pire et lui a mis des limites : on te rend service, mais pense à trouver un appartement.
Elle parle beaucoup trop et s’en aperçoit : je lui propose de choisir un repas avec son mari dans la semaine, et de noter ce qu’elle ressent si elle ne dit rien. Elle comprend de plus en plus les réactions de son partenaire et arrête de vouloir à tout prix qu’il parle avec elle le matin. Il n’est pas bougon, il aime déjeuner en paix et se sent mal quand elle veut forcer la conversation.

Une thérapie de couple réussie ?

Elle a repris des activités artistiques et des projets personnels (chorale, exposition, randonnées). Elle va danser avec son mari qui est de nouveau amoureux d’elle. Les nuages sont partis, le soleil brille à nouveau. « On a dansé comme jamais ! Il me serrait amoureusement dans ses bras et on a très bien dansé. »
« Je vais mieux, j’ai découvert l’interactivité dans les relations », « j’ai compris que nous nous faisons mutuellement par nos réactions». Elle part seule en vacances dans les îles, invitée par une amie. Père et fils seront en tête à tête trois semaines. C’est permis d’avoir une vie à soi. C’est bon de savoir tenir son rythme de croisière, pour ce qui est des émotions.

Si vous souhaitez faire rentrer à nouveau du soleil dans votre foyer, appelez-moi, pas besoin de tirer l'autre vers la santé. Vous apprendrez les lois de base de la communication paradoxale, et les nuages se dissiperont. Appelez moi. 

Chantal Pierre psychologue psychothérapeute spécialisée en systémie de Palo Alto à Montpellier:  0663049351

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Thérapie de couple selon la systémie de Palo Alto